Lexique de la détection - Tous les mots expliqués

Vous trouverez ci-dessous l'ensemble des termes utilisés dans le monde de la détection. Si vous débutez, ou si vous ne connaissez pas un terme rencontré sur notre site (ou ailleurs) vous trouverez sans doute la définition ici... Si ce n'est pas le cas, n'hésitez pas à nous envoyer un petit message et nous mettrons à jour cet article ! Nous sommes à votre disposition...

 

Autonomie

Durée de fonctionnement d’un détecteur. Comprise entre 10h et 60h selon l’appareil, l’autonomie est assurée par des piles ou des batteries

​Boîtier de commande

Boîtier électronique permettant de commander et de régler les différentes fonctionnalités du détecteur. Il contient le microprocesseur, la platine électronique, l’écran ou éventuellement l'aiguille, le haut-parleur, les piles ou la batterie.

 

Cible

Terme utilisé pour définir l’objet métallique détecté.

 

Ciblage ou "pinpointing"

Permet de localiser précisément une cible. Se pratique en mode statique avec un pinpointer, ou grâce à la fonction pinpoint intégrée dans certain modèle de détecteurs.

 

Communication filaire ou non filaire

La transmission des informations du disque au boîtier et du boîtier au casque se fait soit via un câble, soit via un système de communication sans fil (Bluetooth, Z-lynk, WSA…).

Compensation des effets de sol

Les effets de sol, engendrés par la minéralisation et la pollution des sols, sont des perturbations provoquant de faux signaux lors de la détection. La fonction Compensation des effets de sol – Ground Balance GEB – prend en compte les spécificités du terrain sur lequel on prospecte. En réduisant les interférences, elle limite les faux signaux et améliore donc nettement les performances de l’appareil.

Détecteurs dynamiques

Modèles de détecteurs les plus largement utilisés, les détecteurs dynamiques nécessitent que le disque soit en mouvement par rapport à la cible. Il faut donc balayer le sol pour que le détecteur fonctionne.

 

Détecteurs statiques

Les détecteurs statiques, comme les PinPointers, s’utilisent sans avoir à effectuer de balayage des sols.

 

Discrimination des métaux

Discriminer un métal, c’est demander au détecteur de l’ignorer pendant la détection. En général, les prospecteurs éliminent les ferreux pour favoriser la détection de cibles composées de métaux plus nobles.

 

Disque

Aussi appelé bobine, tête de détection, poêle ou antenne, le disque est l’élément qui émet les signaux vers les cibles lors de la détection. Son type (concentrique, elliptique ou double-disque) et sa taille influent sur ses performances. Un petit disque offre plus de précision tandis qu’un grand offre plus de profondeur.

 

Disque concentrique

Circulaire ou elliptique, le disque concentrique est composé de deux bobines disposées sur le même plan, l’une au centre et l'autre sur l'extérieur du disque. Lors de la détection, les ondes sont émises selon un schéma en forme de cône (pointe vers le bas), qui concentre le rayonnement vers un point central.

 

Double-disque

Aussi appelé Double-D ou DD. Disque composé de deux bobines positionnées côte à côte, formant deux D majuscules. Emission des ondes en forme de cylindre sous toute la surface du disque, ce qui étend la zone de détection et permet de détecter avec plus d'efficacité.

 

Disque Mono

Disque avec une seule bobine qui est à la fois émettrice et réceptrice. Uniquement sur les détecteurs « Induction Pulsée ».

 

Effets de sol

Voir : "Compensation des effets de sol".

 

Étanchéité

Capacité d’un détecteur à être immergé. Selon les modèles, l’ensemble du détecteur (disque, boîtier, casque) ou seul le disque sont étanches.

 

Fréquence

Exprimée en kHz, la fréquence de travail du détecteur influe sur sa performance. Plus elle est élevée, plus elle permet de trouver des cibles de petite taille.
En fonction de leurs caractéristiques physiques et de leur indice de conductivité, les métaux interfèrent de manière différente sur les ondes émises par les détecteurs. Un détecteur haute fréquence permettra de détecter davantage de petites cibles qu’un détecteur basse fréquence, qui lui détectera davantage de grosses cibles. 

Aussi, plus la fréquence est élevée, plus la compensation des effets de sols est performante.

 

GTI (Graphic Target Imaging)

Technologie Garrett qui mesure et affiche la taille et la profondeur réelles d’une cible.

 

Indice de conductivité

C’est la capacité du métal à conduire l’électricité.
Pendant la détection, le disque envoie des ondes à une certaine fréquence. Lorsqu’elles rencontrent une cible, ces ondes sont modifiées par les propriétés du métal, et renvoyées vers le détecteur selon un indice de conductivité propre à la cible. Exprimé sur une échelle de 0 à 100 (ou -9 à 40 pour les modèles australiens), l’indice de conductivité donne une information sur la composition probable du métal détecté. Entre 0 à 35, ce sont les ferreux. Entre 35 à 100, ce sont les alliages : étain, cuivre, aluminium, zinc, titane…

 

Induction pulsée (PI)

Type de fonctionnement des détecteurs de métaux n’utilisant qu’une seule bobine, dits à disque mono. Conçus pour être insensibles aux effets de sol, ils sont particulièrement adaptés à la détection sous-marine et en bords de mer.

 

LCD

(Liquid Crystal Display=Affichage à cristaux liquides) Écran sur le boitier qui indique les informations concernant la cible, les réglages du détecteur, etc.

 

Minéralisation

Présence en plus ou moins grande quantité de minéraux dissouts dans les sols. De même que dans la casserole d’eau le sel se dissout, les minéraux se dissolvent dans les sols humides et perturbent la détection. C’est grâce à la fonction de Compensation des effets de sol que la détection peut être améliorée.

 

Mode Salt, mode plage

Capacité d'un détecteur à éliminer les interférences de la minéralisation dues au sel marin qui affectent négativement la profondeur de détection et les capacités d'identification de la cible.

 

Multi-fréquences

Capacité donnée par certains détecteurs de travailler sur la fréquence de son choix, permettant ainsi de s’adapter quel que soit le type de terrain et le type de de cible.
Minelab reste le seul fabriquant à proposer des détecteurs multi-fréquences simultanées, travaillant sur plusieurs fréquences en même temps lors des recherches.

 

Multi-tons

Indication sonore du détecteur permettant de distinguer les cibles en fonction de leur nature métallique. Plus le son est aigu, plus l’indice de conductivité du métal détecté est élevé.

 

Notch

En complément de la Discrimination (qui élimine habituellement les petits ferreux), le Notch est fait pour discriminer une plage précise d’indices de conductivité.

PinPoint

Fonction intégrée au détecteur permettant de localiser précisément la cible.

 

PinPointer (ou Pro-pointer)

Appareil complémentaire au détecteur de métaux, le Pointer est un petit détecteur à main à haute sensibilité qui permet de localiser précisément une cible lors de la fouille.

 

Pompage

Compensation de l’effet de sol par pompage. Mesure et compensation automatique de la minéralisation du sol. Déplacement vertical du disque, en aller-retour de haut en bas sur 15cm d’amplitude, et à 3cm du sol.

 

Profondeur de détection

C’est la distance approximative sous la surface à laquelle le détecteur est capable de repérer une cible d’une taille équivalente à une pièce de 50 centimes. La plage s’étend de moins de 20 cm à plus de 35 cm pour les détecteurs VLF les plus performants. 15 cm est la profondeur moyenne à laquelle la majorité des cibles sont déterrées.

 

Protège disque

Coque en plastique se fixant sur le dessous du disque, le protège disque est le seul accessoire permettant de préserver le disque des chocs et des rayures dus au balayage des sols lors des prospections. Son utilisation est fortement recommandée pour augmenter la longévité de son appareil et prolonger la garantie constructeur.

 

Réactivité

C’est la vitesse à laquelle un détecteur analyse une cible et le temps qu’il met pour se remettre à détecter après avoir rejeté une cible (ferreux). Ainsi, plus un détecteur est réactif, plus il permet d’identifier des cibles proches de cibles ferreuses et de balayer rapidement les terrains. La réactivité est donc particulièrement importante en terrains pollués.

 

Retune

Recalage automatique du seuil sonore d’un détecteur. La minéralisation et la magnétisation du sol peuvent varier et nécessiter un recalage du seuil sonore (voir seuil sonore).

 

Sélectivité

Capacité du détecteur de métaux à détecter une cible en milieu pollué : elle dépend de la réactivité et de la nature du disque.

 

Sensibilité

Régler la sensibilité revient à moduler la puissance d’émission du détecteur. Pour une puissance couplée à un confort de détection, il faut l’ajuster afin de limiter les nuisances sonores provoquées par les différentes natures du sol.

 

Seuil des ferreux

Niveau de conductivité ajustable où le détecteur passe du son grave au son médium, niveau entre les ferreux et les non-ferreux.

 

Seuil sonore (Threshold)

Le seuil sonore, signal audio d'arrière-plan, est généré par la minéralisation et la magnétisation du sol, et par les perturbations électromagnétiques environnantes. Il est préférable d'ajuster le seuil audio au niveau audible le plus bas.

 

Tonalité audio

La hauteur ou la fréquence du son émis par un détecteur. Les détecteurs sont généralement multi-tons : grave-médium-aigu en fonction de la conductivité de la cible détectée.

 

Tracking du sol

La capacité d’un détecteur de métaux à mesurer en permanence la minéralisation du sol et à ajuster automatiquement le réglage de compensation d’effet de sol pour des performances optimales.